Jeanne-Charlotte de Bréchard

 

Jeanne-Charlotte de Bréchard est née en 1580 dans une noble famille de Bourgogne. Orpheline dès le berceau, délaissée par son père, elle mène pendant plus de 20 ans, parmi toutes sortes de périls, une existence souffrante et humiliée. En 1601, elle rencontre la baronne de Chantal et, par sa vertu et par ses malheurs, s’en fit aimer. Avec Jeanne de Chantal elle fréquente assidûment le Carmel de Dijon. Par l’entremise de Jeanne, François de Sales prend sa conduite spirituelle.

 

Le 6 juin 1610, elle commencera l’Institut de la Visitation. Elle fondera le Monastère de Moulins (1616), de Nevers (1620) et de Riom (1623) où elle meurt le 18 novembre 1637.

 

Par sa droiture d’esprit, son activité féconde et son admirable simplicité, Jeanne-Charlotte est bien de la forte race des fondatrices. Éloquente, enjouée, elle a composé des cantiques ; elle avait un don remarquable d’intelligence de la Sainte Écriture. Longtemps son corps resta intact, des guérisons notables furent obtenues par son intercession ; il fut même question en 1709 de commencer le procès de sa béatification.

Sœur Jeanne-Charlotte de Bréchard

Sœur Jeanne-Charlotte de Bréchard

Château de Vellerot lieu de sa naissance

Château de Vellerot lieu de sa naissance

Visitation de Rion

Visitation de Rion